TPM FOR EVERY OPERATOR, par Seiichi NAKAJIMA, aux éditions Productivity Press***

Ce livre de 120 pages est le support idéal pour rapidement comprendre la TPM (Total Productive Maintenance) et surtout pour savoir comment la mettre en œuvre dans son atelier de production.

Comme expliqué dans mes précédents articles, la TPM propose une solution de maintenance globale des équipements industriels incluant toutes les parties prenantes de l’entreprise, optimisant l’efficacité des machines au meilleur coût possible. Par sa pratique, la TPM permet de supprimer les six fameuses causes de perte de productivité, dont les pannes, les réglages, les pertes au démarrage, les marches à vide, les micro-arrêts, les sous-vitesses et les non-qualités. Vous retrouverez ceci dans la théorie de l’OEE (Overall Equipement Effectiveness) également présentée préalablement dans ce blog.

Cet ouvrage-ci est toutefois dédié spécifiquement à l’opérateur machine, car c’est lui qui est en première ligne pour utiliser et maintenir l’outil de production au maximum de sa performance, mais également pour anticiper les pannes et prévenir les accidents. En contact physique avec sa machine, c’est lui qui comprend le mieux son fonctionnement et son état de marche. Il méritait donc un livre rédigé expressément pour lui !

Dans ce cadre, l’opérateur machine est en charge de la maintenance autonome (contrôles visuels, nettoyages, lubrifications, resserrages) qui est généralement effectuée de manière journalière. Il est aussi impliqué durant les inspections périodiques des responsables de la maintenance qui effectueront les diagnostiques nécessaires à la préparation des opérations de restauration qui permettront ensuite de retrouver l’état normal de fonctionnement de la machine.

A ce sujet, ce livre propose une métaphore très intéressante avec la médecine. En effet, nous faisons également de la maintenance préventive de notre corps en nous lavant chaque jour, en soignant nos petites blessures, en se préoccupant de notre alimentation, en faisant du sport et en contrôlant les signaux faibles pouvant être à l’origine d’un futur problème de santé. Cette attention permet de mieux se porter et de vivre finalement plus longtemps. Nous en sommes tous convaincus. Toutefois, pour augmenter ses chances de survie, ceci n’est de loin pas suffisant. Il nous faut également faire des checkups périodiques pour contrôler plus en profondeur notre état de santé, dans le but de mettre en place des traitements préventifs ou curatifs lorsqu’un quelconque problème est détecté. Et nous faisons tout cela en tenant compte de notre budget. Cette analogie est une excellente manière d’illustrer la raison d’être et les bénéfices de la maintenance prédictive totale.

Ce livre apportera encore de nombreux conseils utiles aux opérateurs machines pour leur assurer un meilleur environnement de travail ainsi qu’une meilleure disponibilité de l’outil de production, avec une sécurité maximisée. Plusieurs outils et règles à suivre sont également proposés dans le plus pure style de la TPM. On y parle aussi de l’OEE, de la détérioration accélérée des machines, de la cause des pannes mais encore de la création des équipes et des outils de communication et de reporting pour soutenir cette démarche d’amélioration continue.

No comments yet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :