MÉDITER POUR NE PLUS STRESSER, TROUVER LA SÉRÉNITÉ, UNE MÉTHODE POUR SE SENTIR BIEN, par M. WILLIAMS et D. PENMAN, aux éditions ODILE JACOB ***

Méditer pour ne plus stresserMais pourquoi donc parler de méditation dans ce blog ? Et bien tout simplement parce que la méditation en pleine conscience est un outil extraordinaire pour trouver la sérénité nécessaire à l’atteinte de la performance sur le long terme. En effet, ce n’est pas en s’agitant dans tous les sens et en se sentant épuisé chaque soir que l’on est performant, bien au contraire! Pour le devenir, il faut savoir gérer son temps, savoir soigner ses relations, savoir prendre soin de soi et savoir prendre le recul nécessaire sur ses actions et ses pensées. C’est en cela que la méditation va vous aider!

Et si la méditation est avant tout une démarche « égotiste » qui a pour objectif d’apporter sérénité et bonheur à celui qui la pratique, il faut être conscient que ces bienfaits vont finir par se déverser sur son entourage, autant privé que professionnel. C’est pour ces raisons que l’entreprise a besoin de ces collaborateurs équilibrés et endurants afin d’assurer sa performance sur le long terme.

Ce livre passionnant vous permettra de démarrer en douceur le magnifique voyage de la méditation en pleine conscience. Un périple qui vous permettra de développer votre empathie, d’abord envers vous-même puis envers les autres, avant d’atteindre la sérénité voire même la sagesse. La méditation est en fait une pratique puissante pour se développer et progresser dans la vie, sans faire tourner son moteur cérébral et cardiaque en surrégime, en débraillant son pilote automatique et en enclenchant le pilotage manuel en pleine conscience.

Dans cet ouvrage, les auteurs commencent par nous décrire le contexte de la méditation et certaines bases scientifiques expliquant les avantages de cette pratique. Ils nous éclairent également sur la différence entre le mode « faire » dans lequel nous sommes bien souvent emprisonné, et le mode « être » qui nous permet de prendre du recul sur nos actions quotidiennes. C’est une des bases de la méditation, comme le fait de chercher à vivre pleinement l’instant présent, le seul état qui soit factuel et réel. En effet, le passé n’est qu’un assemblage de nos souvenirs plus ou moins bien mémorisés, alors que le futur n’est qu’une extrapolation du passé et du présent. Pressons donc sur le bouton « ralenti » de notre télécommande personnelle pour voir enfin notre vie défiler normalement!

La méditation en pleine conscience permet de se détacher de ses pensées en les observant avec une certaine distance. Cet exercice mental permet d’avoir le recul nécessaire pour ne pas se laisser envahir par des pensées nauséabondes en phase de stress ou par des pensées sur-optimistes en phase d’euphorie. Ceci permettra à notre cerveau de ce concentrer davantage sur les activités principales que nous menons, en se montrant réceptif et créatif.

La méditation nous mène à cet état d’esprit sans mener de lutte. En méditation il n’y a en effet pas de gagnant, pas de perdant et même pas de compétition! On s’évertue simplement à pratiquer une démarche réflexive que l’on recommence autant de fois que nécessaire.

Nos pensées proviennent de notre esprit, certes, mais elles ne sont pas nous. Notre esprit est bien plus vaste que nos simples pensées. En fait, notre esprit génère des milliers de pensées par jour, issues de notre mémoire qui les a classifiées et contextualisées selon nos expériences vécues. Il suffit que notre filtre de classification ou de décodage n’aie pas été correctement réglé pour que nous tournions en rond autour de ces idées, sans jamais trouver de réponses à ce qu’elles déclenchent. Savez-vous que l’on peut par exemple devenir de mauvaise humeur par une simple pensée traversant notre esprit et sur laquelle notre attention reste figée? Alors, la mise en œuvre d’une pratique permettant de mieux gérer et filtrer ces pensées ne peut être qu’un excellent outil de vie, surtout lorsque cela peut se faire par petits pas au travers de simples exercices pratiques.

Pour mieux comprendre l’influence de nos pensées sur notre comportement et sur notre santé, les auteurs nous proposent une métaphore très pertinente. Imaginons une pensée comme étant une fenêtre d’application ouverte sur le bureau de votre ordinateur. Si trop de fenêtres sont ouvertes, il va progressivement ralentir, le processeur va chauffer et le ventilateur va se mettre à tournoyer rapidement. C’est le début du stress, de la fatigue et de l’épuisement. Mais contrairement à l’ordinateur, notre cerveau ne va pas oublier cette surchauffe qu’il va archiver avec d’autres souvenirs négatifs. Et à la prochaine expérience similaire, il va anticiper cette mauvaise expérience en générant des signaux d’alertes qui auront pour conséquence d’amplifier le problème, comme dans un cercle vicieux.

La pratique de la méditation permettra justement de prendre conscience d’un tel cycle et de réussir à fermer progressivement les fenêtres inutiles, voire tout simplement de les ignorer. C’est donc une excellente pratique pour résister au stress, à l’anxiété, à l’épuisement et même à la dépression pour les cas les plus graves. Mieux maitriser ces paquets de pensées qui surgissent de son cerveau et de son corps permet de mieux maitriser ses émotions et donc sa vie.

Bon, me direz-vous, mais alors en quoi consiste ces fameux exercices qui nous permettront d’atteindre cette sagesse promise? Et bien je vous laisse les découvrir au travers de cet ouvrage de référence. La démarche préconisée par les auteurs est simple et présentée dans une langage accessible, avec de nombreux exercices et exemples détaillés.

Et pour terminer, sachez que ce livre apporte bien d’autres éclairages sur le fonctionnement de notre cerveau, de notre mémoire, de notre corps, des mécanismes de la peur et de la fuite, mais également de nos relations aux autres ou encore des fondations de notre société qui sont basées sur la honte et sur la culpabilité, source de bien des tracas. Cette lecture est donc très utile pour toute personne en quête de progression dans sa vie et pour tout manager qui recherche la performance d’équipes multidisciplinaires et complexes, sur le long terme. Je trouve finalement extrêmement bénéfique le fait de puiser dans différents courants sociétaux et humanistes pour servir l’individu et l’entreprise, dans le respect de toutes les parties prenantes.

Publicités

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :